Release: 12.17.2.5 - Revision: e8d2392af6213a8114927fa4f9f3d015767bd018 - Build: 1013 - BuildId: 1013 - Env: prd1 - Host: prd5
Menu

Gigot d’agneau suisse à l’ail et aux fines herbes

Pour 4 personnes | préparation env. 3 heures

Ingrédients:

  • 1,8 kg de gigot d’agneau suisse non désossé
  • 2 cc de sel et de poivre 
Marinade:
  • 2 cs de moutarde à gros grains
  • 4 cs d’huile d’olive
  • 2-3 gousses d’ail pressées
  • 2-3 branches de romarin, de thym et de laurier

Préparation:
Pour la marinade, mélanger tous les ingrédients et en badigeonner le gigot d’agneau. Laisser reposer pendant 4 heures à température ambiante. Préchauffer le four à 250°C. 
Saler généreusement le gigot et le déposer dans un plat à gratin ou sur une plaque. Verser encore 4 à 5 
cuillerées à soupe d’huile d’olive. Le faire dorer au niveau inférieur du four pendant 20 minutes, sans le retourner.
Baisser la température à 80°C et poursuivre la cuisson pendant env. 2 heures et demie, jusqu’à ce que la température atteigne 60-64°C au cœur du gigot.

Conseil: 
Pour obtenir une croûte croustillante, faire dorer encore 10 minutes sous le grill avant de servir. La taille des gigots 
peut varier, ce qui modifie également le temps de cuisson. Toujours utiliser un thermomètre à viande 
en cas de cuisson de la viande au four. Ce plat s’accompagne parfaitement de pommes de terre sautées et d’une poêlée de légumes.
 

Vin recommandé

Il a été confirmé au fil des ans que des vins rouges légèrement épicés s’accordent toujours très bien avec le gigot d’agneau. Une syrah ou un assemblage comportant de la syrah s’y prête à la perfection. Nous recommandons toutefois une (autre) spécialité valaisanne, le cornalin. Ce cépage également présente des notes épicées spécifiques de poivre et de clous de girofle. En raison de son élaboration en fût de chêne, le Cornalin Barrique de Jacques Germanier propose de plus des notes légères de cannelle ; voilà des arômes qui s’accordent merveilleusement aux saveurs aromatiques d’un gigot d’agneau. 

 

Conseils en matière de vin: 2014, Cornalin Barrique, Jacques Germanier