Release: 12.17.2.5 - Revision: e8d2392af6213a8114927fa4f9f3d015767bd018 - Build: 1013 - BuildId: 1013 - Env: prd1 - Host: prd2
Menu

Le Pinot noir – la diva des cépages

Pour les experts, le Pinot noir (ou le Bourgogne de la Suisse alémanique) fait partie de l'une des sortes de raisin les plus parfaites pour la production de vin. Il est également connu dans la culture populaire grâce au film Sideways. Ce film a d'ailleurs tellement influencé la demande en Pinot noir aux Etats-Unis que l'on a fini par parler de «Sideways-Effect». 

En Europe, et plus particulièrement en Suisse et en France, nul besoin de films pour faire connaître les avantages du Pinot noir. En France, par exemple, la surface cultivée a triplé ces dernières années, une évolution due à l'augmentation de la production en Champagne. En Suisse, le Pinot noir est de loin le cépage rouge le plus cultivé et représentait en 2014 environ 50% de tous les cépages du pays. 

L'héritage du Pinot noir
Le Pinot noir, ou plus exactement, le Pinot est le raisin cultivé le plus ancien au monde. Les experts pensent que c'est cette sorte a été domestiquée il y a près de 2000 ans. Le raisin a donc connu de nombreux changements naturels et un nombre infini de clones (on parle de plus de 1000 enregistrés) et produit de nombreuses autres sortes de raisins grâce à des croisements naturels ou artificiels (comme le Chardonnay, le Chenin Blanc, le Sauvignon Blanc, le Sylvaner, le Diolinoir, le Pinotage, etc. par exemple). 

Il est intéressant de constater à ce sujet que d'un point de vue génétique, les membres de la «famille du Pinot», c'est-à-dire le Pinot noir, le Pinot blanc, le Pinot gris, le Pinot meunier ne sont pas des sortes en elles-mêmes mais des clones du Pinot d'origine. Mais comme ces clones présentent des caractéristiques très différentes au niveau des couleurs et des goûts, ils sont traités comme des sortes à part entières dans le commerce des vins afin de ne pas compliquer la situation. 

Agronomie
Mais revenons à la version rouge bien connue de ce raisin. En Suisse, la surface cultivée a reculé d'environ 6% ces dix dernières années. La raison principale est que le Pinot noir est un cépage très difficile à cultiver. A l'instar des divas qui, le dit-on, ont la peau extrêmement fine, le Pinot noir possède également cette propriété physique. C'est la raison pour laquelle il est très sensible à la pourriture et aux mycoses. Le risque de voir sa récolte diminuer ou compromise au niveau de la qualité est donc d'autant plus grand pour le vigneron. Ce cépage fait également le difficile en ce qui concerne le climat. En effet, il ne doit pas faire trop froid (ce qui empêche les tanins de mûrir) mais pas non plus trop chaud car ils risqueraient alors de mûrir trop rapidement et les grains seraient «brûlés» par le soleil. 

Pourquoi les vignerons le cultivent-ils malgré tout?
Réponse: pour des raisons de qualité. Là aussi, la comparaison avec une diva est facile: les Pinots sont peut-être difficiles à gérer mais leur qualité est incontestable et ne laissent personne indifférent. Le Pinot noir produit un vin rouge faisant partie des plus recherchés et des plus chers au monde (ou de Suisse). Soit on aime le Pinot noir, soit on passe consciencieusement son chemin. 

Les vins produits à partir de ce raisin se caractérisent par une acidité relativement élevée, des arômes de griottes fraîches et de baies jeunes auxquels s'associent outre d'éventuelles notes de maturation en fûts, comme le bois, la vanille et le toast, des arômes de cuir, de terre, de sols de forêt et de café dus relativement rapidement de l'âge du vin. Le Pinot noir est également connu pour ses tanins extrêmement souples. Globalement, ils donnent dans le meilleur des cas un vin intense, élégant et d'une très grande complexité qui n'a rien à craindre de la comparaison avec les meilleurs crus. 

Le Pinot dans le monde et en Suisse
Cette sorte est en nette progression sur le plan mondial. En plus de sa patrie d'origine, la Bourgogne, de plus en plus de vignes sont exploitées en Champagne, en Allemagne, en Autriche ou outre-mer, notamment dans les régions les plus froides et les élevées du Chili, des Etats-Unis (Californie et Oregon) ainsi qu'en Nouvelle-Zélande. 

En Suisse, en revanche, les surfaces cultivées sont en baisse comme nous l'avons déjà évoqué mais la qualité reste inchangée. C'est surtout en Suisse alémanique que l'on trouve de plus en plus de boutiques de vins qui pressent magnifiquement bien le Pinot noir et n'ont rien à envier aux autres vins au niveau du rapport qualité-prix. Dans le canton de Vaud, des domaines de référence comme Louis Bovard ou le Domaine de la Ville à Morges produisent eux aussi des vins de première classe. Ceci n'a pas échappé à la publication la plus influente au monde, Robert Parker's Wine Advocate, lorsqu'elle titrait récemment «Swiss Pinot Noir: Too Good to be Exported» soulignant ainsi la qualité locale de ce vin.

 

Découvrez notre sélection de Pinot noir: www.manor.ch/h/wine/wine-pinot-noir