Release: 14.1.3 - Revision: 7a27a9090d2986e501429ebc5dccc6f3067fe51d - Build: 609 - BuildId: 609 - Env: prd-66 - Host: hybr-prd6

Martini

Le martini est sans nul doute l’un des cocktails les plus connus jamais inventés, bien qu’il se compose en principe «uniquement» de gin et de vermout. Il fait l’objet de nombreuses légendes et anecdotes que nous avons décryptées pour vous.


Pour la petite histoire…
L’origine du martini n’est pas tout à fait claire ou, pour être plus exact, n’a pas encore été élucidée. Il existe probablement autant de théories quant à sa provenance que de recettes pour sa préparation «parfaite», mais nous y reviendrons plus tard. Selon une hypothèse récurrente, le martinez (un cocktail inventé, selon les versions, dans la ville californienne de Martinez ou par un voyageur qui se rendait à Martinez) serait l’ancêtre du martini. Mais la recette originale de ce cocktail n’a pas grand-chose à voir avec le martini classique. Ce breuvage est mentionné pour la première fois (sous le nom de «martine») en 1888, dans le New and Improved Bartenders’ Manual d’Harry Johnson. Mais, une fois encore, si cette recette est proche de celle du martinez, elle est encore éloignée de celle du martini.

Le martini a suscité bien d’autres légendes. On raconte par exemple qu’au début du 20e siècle, un barman new-yorkais appelé Martini di Arma di Taggia aurait concocté ce cocktail pour la première fois pour John D. Rockefeller et lui aurait donné son nom. Pourtant, cette anecdote n’est guère plus plausible que les précédentes. Plus vraisemblable, mais moins renversante: la théorie selon laquelle le martini tirerait son nom du célébre fabricant de vermout, Martini & Rossi. Selon cette version, le cocktail était souvent désigné par l’appellation de «gin et martini» au 19e siècle. Par souci de simplicité, le «gin et» est tombé et seul «martini» est resté. Si c’est cette origine qui a été retenue dans l’Oxford Dictionary, elle n’a, elle non plus, pas vraiment été prouvée.