Release: 14.1.3 - Revision: 7a27a9090d2986e501429ebc5dccc6f3067fe51d - Build: 609 - BuildId: 609 - Env: prd-66 - Host: hybr-prd5

Vin suisse: le reflet de la diversité de notre pays.

Nous voici dans les vignobles de notre beau pays, où des terroirs et des cépages d’une grande variété assurent la diversité des crus helvétiques. En Suisse, près de 15 000 hectares sont consacrés à la culture de plus de 50 variétés de raisin différentes. Selon les données officielles, la production viticole suisse atteint un million d’hectolitres. Nous aimons consommer nos propres crus: seulement 1 à 2% de la production nationale est exportée à l’étranger. 
 
Valais
Avec plus de 5000 hectares de vignes, le Valais possède le plus grand vignoble de Suisse. L’exploitation de cette vaste superficie demande des soins constants. Et ce sont plus de 22 000 petits propriétaires qui s’assurent généralement un revenu complémentaire en travaillant la vigne. La région qui a donné naissance au fendant offre des conditions climatiques idéales. Les Alpes bernoises et valaisannes protègent la vallée des masses d’air humides. L’été y est sec et chaud, et l’automne présente de grandes différences de températures entre le jour et la nuit, ce qui confère au raisin un arôme prononcé. Les vignobles les plus surprenants se trouvent dans le haut Valais. Située à 1100 mètres d’altitude, la parcelle de Riebe, à proximité de Visperterminen, est la plus haute d’Europe continentale.
 
Schaffhouse
Dans le canton de Schaffhouse, le principal cépage cultivé est le pinot noir, ce qui a valu à la région son surnom allemand de «Blauburgunderland», le pays du pinot noir. La viticulture occupe ici une place importante. Et cela ne se voit pas uniquement dans le paysage... les statistiques parlent aussi. Le «Blauburgunderland» est le deuxième producteur de Suisse alémanique après le canton de Zurich. Cela n’a rien de surprenant lorsque l’on connaît son climat. Le taux de pluviosité du canton de Schaffhouse est le plus bas de Suisse alémanique, avec seulement 900 millimètres par année. Le soleil est particulièrement présent durant la phase de croissance des fruits et les sols y sont riches en calcaire et en argile. Les conditions sont donc idéales pour la viticulture. Et pour la production de vins savoureux.
 
Tessin
Dans le solarium de la Suisse, la viticulture est pratiquée depuis plus de 2000 ans. Mais c’est seulement en 1906 qu’elle a connu un développement remarquable. C’est à ce moment que les premiers ceps de merlot ont été plantés. Cette étape allait s’avérer déterminante car ce cépage couvre aujourd’hui près de 80% des vignobles de la Suisse méridionale – et vaut aux vignerons tessinois la réputation d’être les meilleurs de Suisse. Avec expérience et passion, ils produisent des vins rouges ronds et aromatiques dotés d’un excellent potentiel de garde. Les crus rouges du Tessin supportent aisément une comparaison internationale, comme en attestent le Ligornetto  et le Castello di Morcote. Une qualité payante: chaque année, les viticulteurs des communes tessinoises produisent près de 4 millions de litres de vin.