Release: 12.17.4-disloyal-turtle88 - Revision: 5533b4dcd9ceb76d6add9e0e1a6c1dc676a82aa9 - Build: 1049 - BuildId: 1049 - Env: prd1 - Host: prd4
Menu

Barossa

L'Australie, peut, elle aussi, s'enorgueillir d'une tradition viticole vieille de plusieurs siècles: en effet, les premiers vignobles y ont été plantés dès le 18e siècle – sans grand succès, il faut l'admettre. La production de vin locale n'a commencé à se développer que dans la première moitié du 19e siècle. Après la Nouvelle-Galles du Sud, la culture de la vigne gagne toujours plus de régions, notamment l'État d'Australie méridionale, où se trouve la région viticole la plus célèbre du pays: la vallée de Barossa (Barossa Valley).

La vallée de Barossa (et l'Eden Valley voisine, assimilée au même terroir que Barossa) se caractérise par un climat sec et de grandes différences d’altitude qui permettent de produire du vin blanc comme du vin rouge. Ainsi, dans les zones aux températures plus chaudes, on cultive principalement des cépages rouges comme le Syrah (shiraz), le grenache et le Cabernet Sauvignon, et dans les zones plus hautes et plus fraîches, des cépages comme le Chardonnay, le Viognier ou encore le Riesling. Mais le plus précieux trésor de la région sont ses vignes (de Syrah notamment) parfois vieilles de plus de deux siècles, qui produisent les raisins servant à fabriquer les plus grands crus australiens, comme le Penfold's Grange ou le Henschke Hill of Grace. La Barossa est et restera la patrie du vin la plus renommée du continent: le Syrah australien.

Saviez-vous... ?

Le bilan écologique des vins d'outre-mer - On croit souvent qu'il vaut mieux éviter d'acheter des vins venant d'outre-mer pour des raisons écologiques, notamment en raison des émissions de gaz à effet de serre. Or plusieurs études montrent que les choses ne sont pas si simples. En effet, en matière de transport, le facteur décisif n'est pas tant la distance parcourue que le mode de transport: le fret maritime est le plus écologique, suivi – de loin – par le train, puis par le camion et enfin par l'avion. D'un autre côté – et c'est peut-être plus important –, le transport génère seulement entre 7,5% et 15% du CO2 émis par la production d'une bouteille de vin. C'est la production en tant que telle (y compris la culture des vignes) qui en génère la majeure partie; la fabrication des matériaux d'emballage a elle aussi plus d'impact que le transport. Il est donc tout à fait possible qu'un vin produit de façon écologique en Australie ou en Nouvelle-Zélande affiche un bien meilleur bilan environnemental qu'un vin traditionnel européen. 

La région abrite d'ailleurs la plus grande exploitation du pays, encore aux mains d'une seule famille: le domaine Yalumba. Fondé il y a plus de 150 ans dans la vallée de Barossa, l’exploitation demeure une référence rarement égalée en Australie.  Tout d'abord, il y a l'extraordinaire constance de la qualité de ses vins; ensuite, Yalumba est l'un des très rares domaines (et le seul dans l'hémisphère sud) qui possède encore sa propre tonnellerie.

Mais il y a une autre raison qui explique pourquoi Yalumba est un cas d'école de la viticulture australienne: le développement durable. Au milieu des années 90 déjà, alors qu'en Europe la viticulture durable n'était encore pratiquée que par quelques adeptes de l’écologie encore rares, Yalumba développait un programme de développement durable qui lui a valu d'être, en 2007, la première exploitation viticole à se voir décerner le «Climate Protection Award» de l'Agence américaine pour la protection de l'environnement. 

Concrètement, Yalumba s'engage à protéger la biodiversité en encourageant la croissance, dans ses vignobles, de plantes sauvages sélectionnées pour contrer les effets néfastes de la monoculture. En outre, pour chaque hectare de vignes, Yalumba possède au moins un hectare de terre à la flore naturelle, où l'entreprise plante chaque année des centaines d'arbres; enfin, elle s'efforce d'employer des emballages plus écologiques et plus efficaces, ce qui diminue considérablement l'empreinte carbone de ses produits.

Les vins du nouveau monde