Release: 12.17.2.5 - Revision: e8d2392af6213a8114927fa4f9f3d015767bd018 - Build: 1013 - BuildId: 1013 - Env: prd1 - Host: prd5
Menu

Il gusto italiano – les recommandations de nos experts

Nos experts vous dévoilent leurs crus italiens préférés et vous conseillent des plats qu’ils accompagneront à la perfection. Salute! 

2014, Vermentino Toscana IGT «Pagus», Selection Alexander von Essen

Attaque très fraîche et minérale avec une belle acidité.

Associés à des notes d’herbes aromatiques, les arômes de fruits, évoquant les agrumes bien mûrs et un peu le coing, offrent un équilibre parfait à ce vin.

Moyennement lourd, ce jeune Vermentino termine sur une finale aux accents de beurre et d’amande.

Je vous recommande ce vin pour le début du printemps et les premières asperges. Une assiette mêlant asperges vertes et blanches, relevées d’un peu de zeste de citron et accompagnées de jambon cru, constitue une combinaison idéale avec ce vin blanc toscan déjà puissant malgré son jeune âge. Sa minéralité complimentera les arômes suaves des asperges. Une truite poêlée au beurre avec des amandes profitera également des qualités de ce vin polyvalent.

Christoph Dienst, caviste, grand magasin de Bâle


2011, Palazzo della Torre
 
Ce vin à la belle robe rubis a été vinifié selon une variante novatrice de la méthode du ripasso. Le nez diffuse des notes complexes de fruits rouges mûrs, de griotte au sirop et d’herbes aromatiques. 
 
L’attaque en bouche est souple et gourmande avec de beaux tannins fondus, denses et matures. Le palais est juteux avec des arômes intenses de fruits mûrs, équilibrés par des nuances épicées et poivrées. 
 
Le Palazzo della Torre 2011 est maintenant parfait pour la dégustation. Un vin de plaisir immédiat pour les plats de pâtes à la viande, comme les lasagnes, mais aussi le rôti d’agneau aux fines herbes.
 
Jacques Olivier Picard, caviste, grand magasin de Genève
 


2009, Sagrantino di Montefalco DOCG

Ce vin se distingue surtout par l’intensité de ses arômes de fruits mûrs, au nez comme au palais.
Son bouquet rappelle la cerise noire bien mûre et le pruneau avec des nuances de café et de chocolat.
Si son acidité peut un peu surprendre à la première gorgée, il ne faut que quelques secondes pour apprécier ses tannins souples et ronds qui s’estompent seulement avec la finale.
 
Je recommande ce vin pour la prochaine saison de barbecue. Il accompagnera merveilleusement les côtelettes d’agneau, marinées dans de l’huile d’olive assaisonnée de brins de romarin et de poivre noir.
 
Mais ce cru peut tout aussi bien être associé avec des plats sans viande, comme un gratin d’aubergines ou un pecorino bien fait, originaire de Toscane ou de Sardaigne.
 
Salvatore Mantelli, acheteur Vins et spiritueux